Sensibilisation aux discriminations et au handicap

La classe de 4è2 organisent une matinée de sensibilisation aux discriminations et au handicap

Durant la matinée du 22 avril 2021, au collège Émile Hugot à Sainte-Clotilde, les élèves de 4°2 organisent une matinée de sensibilisation au handicap pour l'ensemble des élèves de 4ème. La classe proposera divers ateliers permettant aux élèves de se mettre dans la peau d’une personne en situation de handicap et de vivre ses difficultés.

Douze ateliers seront présentés sous forme de stand animés par deux élèves et des intervenants extérieurs. Que vont vivre les élèves de 4èmes durant cette matinée? Il y aura par exemple un parcours en fauteuil roulant ou encore un jeu où les élèves devront porter un casque audio tout en décryptant le message de son camarade.

Les élèves organisent cette matinée de sensibilisation pour faire comprendre qu’une personne ne se trouve en situation de handicap qu’à cause de la société et de la mentalité des personnes. Les élèves préparent cette matinée tous les lundis en M3 depuis le début de l'année scolaire.

La vie quotidienne, travail, transport, commerce, est construite pour une personne dite «standard» qui est physiquement, psychiquement, émotionnellement, totalement adaptée à tous les contextes et les situations. Sauf que cette personne n’existe pas. Chacun a ses difficultés dans certains moments, comme une personne trop petite dans les transports, une personne qui ne voit pas sur un passage piéton, à ce moment là, nous sommes dans une situation de handicap.

Le malentendu est de penser que le handicap réside dans la personne alors que ce n’est qu’une situation.En effet, il existe encore beaucoup de discriminations dans pleins de domaines comme le travail : certaines entreprisespréfèrent payer une amende plutôt que d’embaucher une personne handicapée . En 2018, l’Agefiph (l’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées) a récolté 400 millions d’euros payés par les entreprises privées.

Le but de cette matinée est avant tout de rappeler à tout le monde qu’une personne handicapéeest une personne humaine, qui n’est pas différente des autres. Il est donc important en 2021 de continuer à défendre leurs droits.

Mai LATREMOLIERE

Cassandre TARRIDE